21 octobre 2006

La barrière de la langue est-elle insurmontable?

La réponse est: Non mais quand même...

De nous quatre, aucun ne parlait Russe. On a réussi à faire sans, et nous sommes encore vivant aujourd'hui, c'est donc que l'on peut faire sans...
Mais nous regrettons tous aujourd'hui de ne pas avoir appris ne serait-ce que les rudiments de cette belle langue, car au final, nous n'avons pas vraiment réussi à avoir de vrai conversation avec des Russes. C'était parfois très frustrant de ne pas pouvoir poser les questions qui nous taraudaient, en savoir plus sur leur vie de tous les jours, connaître leur opinion sur leur pays, connaître les raisons qui faisaient qu'ils se trouvaient dans ce train...

En tous les cas, il est très fortement conseillé d'apprendre à lire l'alphabet cyrillique. Il ne faut pas plus de deux heures pour commencer à savoir un peu tout déchifrer, donc faites le si vous comptez partir.

Au niveau des méthodes de Russe, j'avais au début commencer à apprendre grâce à la méthode "assimil". Assez bien faite, j'ai arrêté à cause de la flemme et non à cause de la méthode. J'ai aussi testé un CD-Rom. Je ne me souviens malheureusement plus du nom, mais c'était pas mal pour tout ce qui est vocabulaire.

Si vous êtes flemmard comme moi, investissez au moins dans un petit guide de conversation (5 € environ). Le "Harrap's" est très bien fait. Le "Routard" beaucoup moins.
Ce petit guide nous a été souvent très utile.

P8220588

Posté par Luky_cy à 03:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La barrière de la langue est-elle insurmontable?

Nouveau commentaire