10 novembre 2006

05.08

Pour la nuit Peterbourgeoise on a été servis ! Finalement, après avoir récupéré notre argent à Western Union ( ouf ), on est rentré bredouille de notre recherche des « i ». Arrivés à l’appart on est allé sur le toît avec tous les colocs, la vue sur St Pet était assez belle, je vais tenter une phrase à la Simon, grand poète de notre temps : tandis que l’astre solaire embrasait les toitures péterbourgeoises de ses derniers rayons, nous discutions joyeusement, tentant tant bien que mal de communiquer dans la langue de Shakespeare…Bref, après ce début de soirée romantique on est tous partis vers la « fish factory », bar underground très sympa où on a tous abusé de la boisson. Je passe sur mes exploits ivrognesques, en tous cas très bonne soirée. On a discuté avec des gens venus d’un peu partout ( Autriche, Angleterre, Italie…). Le revers de la médaille, car il y en a toujours un, c’est qu’aujourd’hui j’étais malade comme un chien [note pour plus tard : ne plus utiliser cette expression]. Résultat : journée gâchée à dormir ( j’ai tenté une sortie puis me suis ravisée après avoir éviter de peu de vomir dans la rue ). Les trois zigottos sont sortis entre hommes et comme je n’étais pas là pour les guider (je suis leur mentor), ils se sont faits avoir comme des bleus qu’ils sont en se faisant refourguer de forces des cerises du Tadjikistan hors de prix. En fin de journée je me suis enfin levée pour aller au resto et grâce à Leny qui jouait schtroumpf râleur, on n’a pas mangé dans notre QG mais dans un resto genre chicos ( du moins trop pour nous ) avec musique à fond. On a tout de même fini dans notre bar et Leny a même fini par dire qu’on pourrait y manger demain.

Ah oui, il se passe un phénomène étrange : tout le monde nous dévisage dans la rue ou même se moque ouvertement…

Posté par Luky_cy à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 05.08

Nouveau commentaire