18 novembre 2006

Mercredi 2 août 2006 : 2ème jour.

    Levé à 8h30, réveillés depuis bien longtemps avec le Soleil sans rideaux, le départ s’organise tranquillement vers 9h15. A ce moment là, personne ne sait que ce sera la « journée de toutes les galères du monde ».
    Petit déj : Resto sympas, croissants sur le comptoir avec des petits trucs qui ont l’air sympas. Finalement, ce sont des sandwiches à la viande. C’est donc le ventre vide, juste un peu rempli avec ce pain au pseudo chocolat bizzare de Leny que nous partons en vadrouille. 1ère étape : enregistrement du visa : sans trop d’encombres on trouve le bon building. Un petit bureau sympa. 600 roubles et quelques minutes plus tard, nous voilà repartis.
    Commence alors la visite de la ville : église de Kazan, Jésus (nom de baptème que nous avons donnés à l’église de la résurection du christ), puis une longue marche autour de la neva, fatigante et assez tendue mais tout de même assez intéressante.
    Retour à 5h dans le bureau de l’enregistrement, puis recherche active des billets de train. Agence de voyage, gare de Moscou écumés, nous voilà dans le centre des vols où, par chance, une charmante dame est prête à nous aider. Après plusieurs minutes d’explications ardues et quelques concessions (causés par le manque de place dans les trains) (plus d’étapes à Ekaterinbourg, Kazan ni plus aucune ville), nous voilà en pocession des billets tant convoités ! Un bon repas et une bonne bière pour féter ça !
    Retour à notre hotel pour raconter tout ça dans ce sus-carnet mais là, surgit de nul part notre ange « Can I help you ».
    On discute, puis on lui propose lui et son collègue Dmitri de venir boire un verre après le boulot . Rendez vous est pris à 22h30 sur le pont aux statues équestres. Deux de leurs collègues les ont rejoints dont une de celles qui nous a sauvé hier. Bar un peu plus loin’ bière et discussions sur le B-A-BA du russe et du français. Bonne soirée, puis vient 0h00, l’heure de leur dernier métro.
    Rendez vous est prit demain…
    Avant de rentrer, dernière pinte, quelques débats cinématographiques et philosophiques plus tard, nous voilà devant chez nous.
    Mais là, c’est le drame : personne ne répond à l’interphone ! J’escalade la grille et j’ouvre à mes confrères. Nous voilà postés devant la seconde porte et toujours personne pour nous ouvrir. Faut-il escalader ? Finalement, rien de tout ça, 45 minutes plus tard, nos colocataires rentrent à leur tour. Par chance, ils connaissent le numéro d’un pote autrichien qui habite avec nous. Il nous ouvre et c’est la délivrance. Le proprio est parti, pas d’explications… On verra demain.

Posté par Luky_cy à 20:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Mercredi 2 août 2006 : 2ème jour.

    jecri juste quelque petit mot ici car je me demande bien c'est koi que un retrolien et un permalien(????!). S'auriez vous m'aiguiller comme vous le faite si bien dans votre journal??
    dede la fringueuse fringale

    Posté par dede, 02 décembre 2006 à 12:36 | | Répondre
Nouveau commentaire