25 janvier 2007

Samedi 12 Août : 12ème jour

    Arrivée de bon matin à Irkoutsk. La gare est grande et bondée de voyageurs somnolents. Nous y rencontrons Tom. Il nous avait aidé à déchiffrer le menu dans le wagon restaurant le premier jour. Il nous dit qu’il va sur l’île d’Olkhon. Dans nos têtes, cette île c’est un peu le rêve. Nous avions plutôt choisis Lydvianska, plus simple d’accès. Mais avec Tom dans nos escarcelles, ça change la donne. Il nous dit qu’en fait, les bus vers Olkhon ne sont pas si rares qu ça...
    En attendant de décider, il faut aller à la gere routière de l’autre côté de la ville. Nous irons en taxi. Deux voitures, 100 roubles chacune. Arrivés là bas, encore 45 minutes d’attente avant l’ouverture des guichets. Je discute avec Tom. Il est Anglais et donne des cours d’Anglais à Moscou depuis 9 mois. Il a 25 ans. Ces connaissances de la langue russe sont d’après lui assez maigres, mais il semble tout de même pas mal se débrouiller. A l’ouverture du guichet, les jeux sont faits. Ce sera l’île d’Olkhon et ses 8 heures de car pour y aller... Tom achète nos billets aller et retour. 720 roubles. Le départ est à 8 heures. En attendant, je lui demande d’essayer de me traduire le mot de Julia. Il n’y arrive malheureusement pas... Peut-être ne saurais-je jamais.
    A 8 heures, nous sommes devant le car. Il est très vieux et sale. Bien que nous ayons payé un supplément pour nos bagages, ceux-ci sont priés de monter avec nous. Du coup, on est tout serré. Peu n’importe.
    On part. A ce moment, mon bonheur est immense. Le fait de nous savoir là m’émeut et me fait marrer... Même si les quelques autres touristes présents avec nous dans ce car viennent un peu troubler mon engouement, je me dit qu’on a quand même bien géré ce voyage...
    De nouveau, le paysage se met à défiler. Je n’arrive toujours pas à dormir, je trouve ça trop fou de vivre ça, je préfère profiter du paysage, même si la vitre est couverte de buée à cause du froid et que je me prend des gouttes d’eau sur les doigts.
    Au bout de quelques heures, le lac nous apparaît enfin. Ca  semble magique ! Quelques minutes après, nous voilà sur le bac qui nous mènera sur l’île. Une heure et demi plus tard, nous voilà dans la petite bourgade de Khuzhir. C’est très ambiance Russie, avec plein de toutes petites maisons et quelques voitures qui circulent de ci de là. En sortant du bus, une petite grand-mère nous propose de nous héberger pour 150 roubles la nuit. Nous acceptons et réservons pour deux jours. Tom un seul. C’est une petite maisonnette propre et très coquette. Pour se laver, il faut aller au Bagna dans le jardin. Ca ressemble à un sauna, c’est très marrant mais Julie et moi ne savons pas trop nous en servir. On ferra mieux la prochaine fois, après les explications de Simon et de Tom. Après une courte sieste, nous nous décidons à visiter la ville. Il est 18 heures. Un petit tour à l’épicerie avant : les prix sont assez bas, surtout en sachant l’isolement de l’endroit où nous sommes. Ce sera des pâtes chinoises. C’est pratique et pas trop mauvais, mais ça fais quatre jours qu’on mange ça...
    Le village est vraiment très beau et très traditionnel. Malheureusement, nous ne sommes pas les seuls touristes dans la place. Il y même une auberge de jeunesse style moderne où tout le monde parle anglais. C’est décevant. Nous décidons d’aller, enfin, voir ce lac si réputé. Nous ne sommes vraiment pas déçus du voyage !
    Après cette pitite escapade vers les hauteurs du village, nous laissons Tom continuer seul, et rentrons nous rassasier avec l’idée de ressortir après ça. Malheureusement, décalage horaire et fatigue accumulée font que je m’endort direct, tout habillé, à 20 heures. Vers 3 heures, je me réveille tout comme si il était midi, puis me rendort à 6 heures pour se lever à 9 heures.

Posté par Luky_cy à 23:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Samedi 12 Août : 12ème jour

    le supplément que tu as payé c'est justement pour pouvoir voyager avec tes valises à tes pieds (c'est surement ça). a kiev (en ukraine) j'ai payé un supplément pour ma valise pour pouvoir prendre le métro ! le ticket pour ma petite soeur lui était gratuit. une russe qui était la semblait étonné mais ma conseillé de payer. elle m'a ensuite dis qu'elle ne comprend pas pourquoi je devais payer et a fini par me dire "peut être la dame au guichet n'est pas dans ses beau jours"...

    Posté par Alona, 04 mars 2011 à 19:47 | | Répondre
Nouveau commentaire